Captain America : Civil War – la critique

Captain America : Civil War sort demain sur nos écrans, et il est temps d’annoncer clairement la couleur. #TeamCap ou #TeamStark ?

Synopsis

Suite à ce qui s’est passé en Sokovie et à un nouvel incident impliquant l’intervention des super-héros, le gouvernement américain déplore les pertes civiles de plus en plus nombreuses et décide de faire voter une loi obligeant tout les super-héros à se recenser et à dévoiler officiellement leur véritable identité de façon à être fichés et à travailler uniquement sous le contrôle des USA. Hanté par ses erreurs passées, Tony Stark souhaite se repentir aux yeux du monde et devient le chef des recensés. Captain America, trouvant cette loi injuste et liberticide, s’y oppose, mobilise ses propres alliés et est amené à faire un choix décisif. La confrontation entre les deux anciens Avengers est inévitable.

Iron Man

Dès le premier Avengers Captain et Iron Man se sont opposés.

Tony Stark se range, Captain America désobéit

Et les frères Russo s’imposent comme les nouveaux artisans de l’univers cinématographique Marvel. Dans la droite lignée de leur Winter Soldier, ils nous invite à un affrontement apre entre les deux camps, mais aussi à une remise en question du bien-fondé des choix des héros que nous aimons. Difficile de choisir un camp, tant les arguments des deux se tiennent, mais une troisième voie commence à se dessiner au fur et à mesure. Tony Stark plonge de plus en plus dans la peur et la psychose suite au choc reçu lors de sa virée dans l’espace (cf The Avengers) et suite à sa plus grosse connerie nommée Ultron (Avengers : l’ère d’Ultron), devenant presque l’ombre de ce qu’il fut jadis. Et son père lui manque de plus en plus. De l’autre côté, Captain, culpabilisant d’avoir laissé mourir son meilleur ami Bucky (Captain America : the first Avenger), refuse de le laisser tomber en l’ayant reconnu sous les traits du Winter Soldier (Captain America : The Winter Soldier) et désobéit aux autorités, lui que le monde considère comme le soldat modèle. Les repères tombent, les frontières se brouillent et un schisme se crée.

Iron Man

Les deux teams

La relève arrive

Et elle va apporter un vent de fraîcheur. Les personnages récemment découverts comme La Vision, Scarlet Witch et Ant-Man sont très bien interprétés, sont vraiment frais dans leur écriture et apportent un point de vue intéressant. Mais les quelques surprises réservées par Captain America : Civil War s’imposent carrément comme l’avenir de Marvel au cinéma. La jeune génération de héros est dans la place, les cartes sont rebattues et on file tout droit vers le point culminant de ces 10 années de MCU : Infinity War, la guerre des gemmes, opposant 60 super-héros contre Thanos le Titan, l’amant de la Mort, le destructeur de mondes.

Photo du profil de Laurent

About Laurent

Contributeur régulier, webmaster, fondateur du site. Tel un Hannibal Smith auvergnat, il adore qu’un plan se déroule sans accroc.

Leave a Reply