Star Tours : le dernier voyage pour la lune d’Endor

By 15 mars 2016Cinéma, DisneyWorld

Ouverte il y a près de 24 ans, l’attraction Star Tours, devenue un incontournable de Disneyland Paris, ferme ses portes aujourd’hui. Flashback.

Il y a longtemps, dans une galaxie (pas si) lointaine…

Il y a 24 ans, le 12 avril 1992, le parc Disneyland Paris ouvrait ses portes. Et au milieu de cet océan de magie et d’attractions emblématiques, on pouvait entrer de plein pied dans l’une des plus grandes saga de l’histoire du cinéma : Star Wars. En effet, au seing de Discoveryland trônait un majestueux et gigantesque X-Wing avec ses ailes déployées en volet d’attaque. L’attraction est le fruit de l’étroite collaboration entre ILM et Walt Disney Imagineering. La file d’attente entièrement thématisée permet de croiser un grand nombre d’audio-animatronics, dont nos amis C3PO et R2D2, affairés auprès d’un StarSpeeder 3000. C’est le véhicule qui nous emmènera vers la lune d’Endor.

starspeeder

Ce bon vieux starspeeder 3000

Vas-y Chicco, mets la gomme !

La gare nous met elle aussi dans le bain en nous diffusant un message d’alerte concernant les consignes de sécurité à respecter pendant l’embarquement. Et le voyage se montre vraiment mouvementé donc il faut les respecter absolument ! Le film a été conçu spécialement par les techniciens d’ILM à partir des éléments utilisés pour la trilogie, et le simulateur de vol était l’un des plus perfectionné de l’époque, dérivé des simulateurs militaires.

Et le temps passe, passe, passe…

24 ans après, le film présentait les stigmates du temps qui passe, et les vérins hydrauliques du simulateur commençaient à être sérieusement usés, donc Disney a pris la décision de fermer l’attraction pendant 1 an, dans le but de la refaire de fond en comble avec les technologies d’aujourd’hui. Le but est de donner naissance au Star Tours 2.0 à l’occasion des 25 ans du parc. L’attraction telle que l’on connu les fans de mon âge disparaitra donc ce soir, et je dois vous avouer que cela me fait quelque chose de ne pas assister à sa fin alors que j’ai assisté à sa naissance. Mais nul doute que la prochaine version saura nous emporter à nouveau dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Photo du profil de Laurent

About Laurent

Contributeur régulier, webmaster, fondateur du site. Tel un Hannibal Smith auvergnat, il adore qu’un plan se déroule sans accroc.

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils