Star Wars : the return of the pas phantom menace épisode II

By 28 décembre 2014Cinéma, DisneyWorld
Pour ceux qui auraient ratés le premier épisode, vous pouvez le retrouver ici.
« Seigneur Vador, vous ne vous êtes pas fait mal j’espère » s’écriât Iger en se précipitant vers le Sith. « Ne vous en faîtes pas pour moi, la Force est mon alliée au même titre que l’efferalgan que vous allez m’apporter ».
« Oui maître, la Force est votre alliée au même titre que l’efferalgan que je vais vous… »
« FERMEZ-LA ! Je ne suis pas en train de vous suggérer mentalement ce que vous devez dire, espèce de crétin des Alpes ». Iger sortit donc prestement du bureau pour obéir à Vador. C’est alors que le visage et l’attitude de trois des membres du conseil commença à se modifier. L’un d’eux s’adressa discrètement aux deux autres : « Flûte flûte flûte ! Je crois que les effets du polynectar sont en train de se dissiper… ». Voilà donc ce qui arrive quand trois célèbres sorciers se trompe dans la fabrication du polynectar. Leur visage et leur corps tout entier se transforma sous les yeux effarés des autres membres, et la stupeur s’emparait du masque de Vador. L’un des trois sorciers affichait une cicatrice purulente sur son front.
« Hermione, la prochaine fois que tu laisseras Ron préparer le polynectar, je te jure que je te transforme en choco-grenouille ! »
« M’enfin, Harry, c’est pas de ma faute, c’est Ron qui…(3 heures après) et voilà pourquoi c’est pas de ma… » CLAAAACCCCCC. Harry lui administra une gifle magistrale. « Non mais c’est vrai quoi ! Ça fait 8 films que je me tape les repliques interminables de cette pouffiasse alors maintenant ça va ! ».
Vador profita de la confusion pour dégainer son sabre laser et s’adressa aux trois amis. « Soyez mes alliés, ou vous mourrez ! ».
« Jamais, Lord VoldeVador ! » s’écrièrent-ils. « Mon dieu, mais cette baguette, je la connais… » dit Vador en voyant Harry s’apprêter à l’attaquer, « C’est la célèbre et terrible baguette IKEA, la plus puissante de tout le quartier ! ». Ne prenant aucun risque inconsidéré, il utilisa la Force pour projeter Potter contre le mur. De rage, Ron lui sauta dessus, sous les hourras de Hermione. « Vas-y mon Ronron d’amour, fracasse-lui sa p’tite gueule. ». « Lâche-moi, espèce de sale sang-de-rouquemoute. Je vais te mettre la gueule en troisième pissote ! » hurlant le Sith avant de trancher le bras de Ron pour lui faire lâcher prise.
Harry revint à lui et projeta sur son ennemi un éclair d’énergie mais Vador répliqua par un éclair de Force qui mit à mal le binoclard. S’approchant de lui, Vador lui tendit la main. « Ensembles, nous pouvons gouverner la galaxie. Viens avec moi et je terminerais ta formation. ». « Jamais ! Jamais je ne basculerais du côté obscur ! Je deviendrais un grand sorcier du Bien, comme l’étaient Lily, ma mère, et James, mon père… ».
« Mais, Harry, JE SUIS ton père ».
« NNNNNNNNNNNNOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!!!AAAAARRRRRRRRGGGGGHHHHHHHHHH !!!!!!!!! ».
« Ben si, enfin voyons ! Pas la peine de gueuler quand même. ». Alors Vador retira son masque, et Harry eût la surprise de découvrir que c’est James Potter qui est Dark Vador. « Non mais t’es sérieux là ou quoi ? » hurla-t-il à son géniteur. « Tu t’es barré au moment où je suis né, tu as laissée maman mourir face à ce couillon de Voldemort de mes couilles, et c’est maintenant que tu ramène ton cul sur Terre ? »
« En même temps il faut me comprendre fiston. Une galaxie à conquérir, un vieux sénile à gérer en lui faisant croire qu’il domine autre chose que son derche, un groupe de branleur à mater et en plus une étoile de la mort Mark II qui fonctionne aussi bien qu’une attraction de Disneyland, ça prend un peu de temps alors EXCUUUUUSE moi si je n’ai pas eût trop le temps de m’occuper de môsieur Harry… ».
« Bon ben puisque c’est comme ça je m’casse. Allez, Hermione ! Ron ! Venez les boulets, on va taxer J.K. Histoire de pouvoir acheter des Nimbus 3157… ».
« Mon dieu, ne plus jamais faire de gosses. Soit ils vous emmerdent à coups de sabre, soit vous les abandonnés pour être pépère peinard et ils trouvent quand même le moyen de vous retrouver… Bon c’est pas tout ça mais on a des nouveaux rebelles à mater », dit-il en scrutant une carte de la France.
Pendant ce temps, dans un département lointain, vraiment très très très lointain…
« BBBBÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊ ». « MMMMMEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUU » (et aussi mercedes et audi, ça fait trois marques…).
« Mais quel est donc le message codé que ces deux mammifères essaient de me faire passer ? Et surtout, comment ont fait une brebis et une vache pour arriver jusqu’à Moulins sans se faire repérer ? ». Lenuta Zesta, pirate informatique notoire, était circonspect. « Voyons voir ce que me dit mon super-programme de traduction… Rien. Diantre, que faire… je vais tenter de récupérer le message codé en m’interfaçant avec la vache. ». Deux minutes 20 et un préservatif plus tard : « Voilà donc ce que ça donne : je suis attaquée, venez m’aider, allez, vite, arrête d’écouter ce message abruti et viens m’aider, prière de me contacter au 0645896521 ou à l’adresse princesse.cinderella@labelle.comou via mon facebook, mon twitter ou mon instagram avant toute intervention potentiellement dangereuse pour la personne de moi-même. Et que ça saute ! ».
« Très bien très bien. Mais, comment dire, il y a un problème. Elle ne donne pas ses coordonnées gps donc comment vais-je pouvoir la retrouver ? ». A cet instant le fantôme d’Obi-Wan Kenobi et lui balança une grande tarte dans la tronche. « Arrête de geindre, triple con ! Sors-toi les doigts du cul et suis ton instinct. Écoute les courants de la Force qui sont en toi et laisse-les te guider vers ton destin. ». « Mais, vous êtes qui ? » rétorqua Lenuta. « Je suis Obi-Wan Kenobi, maître Jedi en intérim et aussi professeur de zumba sur Tatooïne un samedi sur deux de 17h à 22h (je prend uniquement les paiements en nature), et je te jure que je ferais de toi le plus grand de tout les… Mais qu’est-ce qu’il fait ce con ? ». En effet, pendant que le grand maître parlais, Lenuta s’était rapproché de la vache. « C’est quand même marrant ce qu’on peux faire en matière d’interface bio-électronique » dit-il en courant nu après la vache qui cherchait à s’échapper. Obi-Wan venait de mesurer la difficulté de la mission qui l’attendait…
à suivre…
Photo du profil de Laurent

About Laurent

Contributeur régulier, webmaster, fondateur du site. Tel un Hannibal Smith auvergnat, il adore qu’un plan se déroule sans accroc.

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils